Une spécialité immercurienne

Association Saint-Laurent Canoë-kayak Grand Arras

Depuis la demi-finale de Virginie Vandamme et Sylvie Cuvilly aux Jeux de Séoul, en 1988, l’ASL (Association Saint-Laurent Canoë-kayak Grand Arras) est toujours dignement représentée dans l’équipe olympique tricolore de canoë-kayak*. ‘’Fabriquer’’ des champions n’est pourtant pas la vocation première d’un club qui a vu le jour en 1966 pour offrir des activités sportives aux jeunes de la ville, mais elle l’est devenue.
Au fil des années, le club immercurien (habitant de Saint-Laurent-Blangy… aucune faute de frappe !) a ainsi su maintenir sa vocation sociale tout en pérennisant ses ambitions dans le haut niveau, et ce grâce au soutien des acteurs économiques et institutionnels. Et affiche ses ambitions : avoir 3 sélectionnés à Tokyo en 2021 et 4 ou 5 représentants à Paris en 2024…
et pourquoi pas une médaille !

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés. Pour vous connecter ou vous inscrire.